Glossaire

A | B | C | D | E | G | I | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V
TEI

Text Encoding Initiative. Il s'agit d'un consortium ayant comme objectif de définir des standards en matière de représentation textuelle au format numérique (et plus précisément, de texte lisible par la machine). Le terme TEI renvoie également aux recommandations qui émanent du consortium. Il s'agit de conventions de balisage de textes sous la forme élément/attribut, encodées en XML. Le schéma TEI possède une architecture évolutive qui accepte d'être enrichie d'éléments propres à un domaine particulier. C'est pourquoi il existe des groupes de travail et des ateliers sur l'annotation oeuvrant pour la standardisation d'éléments TEI "métiers". Encore une fois, c'est la standardisation qui sera garante de l'interopérabilité et du potentiel scientifique des informations encodées.

Deux acceptions sont possibles.

Dans la première, le tour de parole désigne un empan de texte (enregistrement) où un locuteur garde la parole sans interruption majeure. Dans cette acception, les tours de parole peuvent se chevaucher et un simple "mh" constituer un tour de parole.

En socio-linguistique, les tours de parole désignent une prise de parole qui implique un changement de tour de parole.

Contenu validé par le Groupe de Travail 4 (multimodalité et modalité visuo-gestuelle)

La transcription est l’image écrite du continuum sonore (langues vocales) ou gestuel (langues des signes,gestualité). Elle peut être orthographique, phonétique ou (morpho-)phonologique, et peut contenir des informations périlinguistiques (rires, indications contextuelles, etc.). La transcription est associée à un fichier-son ou un fichier-vidéo. La transcription est une instance particulière de l'annotation, distincte de la glose.

Contenu validé par le Groupe de Travail 4 (multimodalité et modalité visuo-gestuelle)